lundi 15 juin 2015

Revenir...

Bonsoir à toutes,

Il n'est jamais simple de revenir après une telle absence, il n'est jamais simple de reprendre avec entrain quand le quotidien n'est pas toujours aussi joyeux et rigolo que mon attitude, mes jeux de mots ou mes photos via Instagram ou Facebook peuvent le laisser paraître...

Il n'est jamais simple de mettre en mots des semaines difficiles voire des mois....Certaines d'entre vous m'ont mailé ou téléphoné tombant sans le savoir dans le mille....il y a quelques semaines lorsque mon Papy Paul est parti ou bien avant, lorsque, sans le vouloir, lors de nos douces soirées créatives ou nos folles soirées bijoux, au détour d'une discussion, mes yeux se mettaient involontairement à briller....

Ce début d'année, me concernant, a été morose, difficile, mis sous le signe des remises en question: ma façon de vivre, de prendre soin de moi, ne supportant plus les douleurs qui m'accompagnent au quotidien depuis plus de dix ans, l'éducation de nos enfants (entre une petite puce qui sort de ses 3 premières années difficiles et un grand loulou qui rentre dans la pré-adolescence), ce que j'allais laisser comme futur à mes loulous, la poursuite avec sérénité et plaisir de mon travail au quotidien ici, mais aussi auprès de vous mes clientes et hôtesses. 

J'ai aussi été blessée et déçue par la "vraie vie", par des personnes qui me sont chères et qui ont pensé que l'Amitié valait un joker pour tout déballer sur leur façon de penser me concernant, sans prendre en considération que pour une fois ce n'est pas le sourire et la compréhension qui seraient en face, mais la déception, la blessure et les larmes...

J'en entends déjà ici, même les plus proches d'entre vous, me dire "mais pourquoi ne m'as tu pas appelé?", "pourquoi n'as tu rien dit?"
Parce que si je sais très bien écouter les ami(e)s, copines, les clientes, la famille, sans jamais juger ni donner des conseils que je ne sens pas à la hauteur (qui suis-je pour conseiller? pourquoi ma parole serait celle à suivre?), je ne sais pas dire quand cela ne va pas....

Et en même temps, je pense que j'aurais été bien incapable de répondre: pleurer sans savoir pourquoi, mes 35 ans, la vieillesse, la fatigue, les douleurs, les soucis, les gens autour de nous qui s'en vont (je n'ai jamais été autant amenée à me rendre à des enterrements depuis le début de l'année), les amis et les proches touchés par la maladie, les accidents, les soucis...je me suis noyée, certainement dans un verre d'eau, diront certaines qui savent tout, mais je n'ai pas su refaire surface...un comble pour celle qui aime nager et voit toujours la bouteille à moitié pleine.....tout allait trop vite...

Vendredi dernier, ce petit blog fêtait ses 9 ans et au cours de ces neuf ans, je me suis aperçue qu'il y aussi eu, comme chez tout le monde, des creux, des moments moins cool ou des périodes surchargées. Mais à chaque fois je suis revenue ici, apaisée et ressourcée.
Cette fois-ci, je n'ai pas fait une réelle coupure, c'est peut être la raison pour laquelle ce retour, pour vous, n'en est pas vraiment un, mais pour moi, cette mise à plat me permet de souffler, de me dire que j'avance, à défaut de tout arrêter, car, il faut être honnête, j'y ai aussi pensé....

Je n'ai pas été consulter, j'ai beaucoup lu, notamment de très jolis blogs inspirants, moins bidouillé, me suis rapprochée de mes loulous, ai fait des sorties avec mon Grand, ravi d'avoir sa maman rien que pour lui. Je me suis également retrouvée dans le sport, cet élément que j'avais mis entre parenthèses pendant tant d'années, par manque de temps longtemps mais aussi par mon côté mère-poule. J'ai aussi opéré des changements dans mon assiette, vidé nos armoires, fait le tri au sens propre comme au sens figuré, je me suis allégée (bon, pas physiquement...)...
Et puis j'ai organisé de nombreuses surprises pour les dix ans de mon Loulou, tout le mois de mai, avec la venue des personnes qui lui sont chères, avant de vivre sa communion, en ce début du mois de juin.
Enfin, j'ai dit aurevoir à Mon Papy Paul, ce qui n'a pas été évident et m'a vidée, psychologiquement et, tout dernièrement, physiquement...

J'aurais mis beaucoup de temps à écrire ce post, soyons honnête, mais je pense qu'il me fallait ça pour mieux reprendre. Mais aussi pour vous remercier, vous, celles qui vous reconnaîtrez, pour votre gentillesse, votre présence, vos doux mots, même lorsque vous ne saviez pas votre délicatesse me touchait encore plus que d'ordinaire, ici, en "vrai", par FB, Instagram, autour d'un barbecue, au soleil de la mer...merci, très sincèrement.

Belle et douce soirée et à très vite!
Hélène

5 commentaires:

florence aublin a dit…

Je comprends tu sais - Parfois la vie nous donne de sacrées leçons et nous ressentons un impérieux besoin de "réajustement" à tous les niveaux - Prends bien soin de toi surtout

Déborah a dit…

coucou ma belle ... quelle émotion de te lire !!! prend tout le temps dont tu as besoin !!! profite des vacances avec les loulous ...elles arrivent à grands pas ...
La vie est belle ma Titelaine ... regarde tes amours et les amis qui t'entourent ...
regarde le paysage qui fait ton décor ... continue de prendre soin de toi et des tiens ... c'est la plus grande des richesses ma belle !!!
Tu vas remonter la pente, je te l'assure ... (suis passée par là )...
Tu es une JEUNE femme merveilleuse, bourrée d'humour et d'amour !!! tu es entourée de gens qui t'aiment et tiennent à toi, à ton sourire, à ta bonne humeur (quelle responsabilité lol) ...
Je pense très fort à toi dans ces jours douloureux ... mais les beaux jours reviennent toujours ...
énormes bisous du Ch'Nord qui te connais bien et à qui tu manques ;-))) biz ma belle

Nat a dit…

Bonjour Hélène, on ne se connait pas car je n'ai jamais (je crois) laissé de commentaire (oui, je suis honteuse) mais aujourd'hui, je voulais vraiment t'apporter mon soutien car tes mots et ton ressenti me parlent. Prends soin de toi, c'est l'essentiel et surtout le plus beau cadeau que tu puisses faire à tes enfants. Pour le reste (dont les personnes toxiques), il n'est pas facile de faire abstraction mais cela va se faire tout doucement car tu es déjà consciente de ce qui est le plus important pour toi.
Je serais néanmoins très heureuse de te savoir reprendre tes activités créatrices pour ton unique plaisir et épanouissement personnel et si tu en as envie (seulement si tu en as envie), alors on sera heureux de les découvrir sur ton blog et...promis, je m'engage à laisser un commentaire à chaque fois.
Bonne journée et bonnes vacances avec tes adorables loulous.

cattt a dit…

Coucou.
Je te laisse plutot tres rarement des comms......mais te lis toujours avec plaisir!!!!
Tu vis une période difficile, et pouvoir en parler librement est un grand pas en avant. Profites de tous les moments que tu peux, en famill, aavec tes ptits bouts, prends soin de toi, et fais toi du bien. Comme les copinettes je serai toujours la quand tu nous mettras un post....
Gros bizous.
Cattt.

Anonyme a dit…

Coucou ma belle,
Tu es une extraordinaire jeune femme, tu as une très jolie famille.
Tes ateliers me manquent énormément, cet année je t'ai cherche mais pas trouver à Fressies .
Sache, qu'on a besoin parfois d'avoir du temps à soi.
Que te dire sinon pleins de gros bisous rien que pour toi.
Bonne continuation.
Bisous depuis le nord.
Fran